Maximiser votre remboursement dentaire

Comparez en 30 secondes

Le dentiste peut vous coûter vos vacances ou vous forcer à prendre un crédit: une prothèse, deux prothèses, et la barre des 1000€ et facilement atteinte. Limitez donc vos frais dentaires en quelques clics et bénéficiez de prothèses à bas prix. Voici quelques astuces pour minimiser les frais dentaires et garantir un remboursement maximal, notamment via un comparateur de mutuelles dentaires.

Remboursements dentaires élevés – Prix conventionnés

Avant tout, il faut savoir que la Sécurité Sociale a fixé des prix pour les soins dentaires et le remboursement perçu est en fonction de ces prix-là. Les dentistes peuvent décider d’appliquer ces tarifs à leurs patients, ce sont alors des dentistes conventionnés, ou de ne pas appliquer ces tarifs conventionnés mais des tarifs libres, ils sont alors non-conventionnés. Ce qu’il faut retenir de ces conventions est que le remboursement dentaire de la Sécurité Sociale se base sur les prix conventionnés et rembourse à hauteur de 70% la quasi-totalité des frais dentaires complémentaires (le remboursement perçu par la Sécurité Sociale pour les prothèses dentaires ne constitue donc qu’un maigre remboursement, par exemple pour les couronnes, bridges, implants etc. qui sont des soins dentaires onéreux). Si le dentiste n’est pas conventionné, le patient aura alors des frais dentaires supplémentaires, qui seront directement à sa charge car les remboursements dentaires de la Sécurité Sociale restent fixe.

N’hésitez donc pas à demander à votre dentiste s’il pratique ces tarifs conventionnés ou non, cela vous évitera une mauvaise surprise lorsque vous comparerez le remboursement de la Sécurité Sociale et ce que vous payez réellement.

 

N’hésitez donc pas à demander à votre dentiste s’il pratique ces tarifs conventionnés ou non, cela vous évitera une mauvaise surprise lorsque vous comparerez le remboursement de la Sécurité Sociale et ce que vous payez réellement.

Devis – Remboursement dentaire fiable

Une mauvaise surprise ne tient pas qu’aux tarifs conventionnés, il faut chercher plus loin. Passé un certain âge, les actifs ne vont plus très souvent chez le dentiste et tendent à négliger les contrôles dentaires, ayant peur du faible remboursement de l’Etat. Beaucoup attendent d’avoir mal pour prendre un rendez-vous, et à ce moment, il est déjà bien trop tard ! Si des douleurs surviennent, c’est qu’il y a un problème, mais cela est sûrement le signe d’une hygiène bucco-dentaire un peu négligée, laissant la porte ouverte à d’autres problèmes et surtout à de lourds frais dentaires incluant une prothèse voire une série de prothèses !

Si le dentiste commence à énumérer  une liste d’actes dentaires à faire, demandez-lui un devis afin de savoir quels sont les frais dentaires auxquels il faut faire face (s’il y a plusieurs prothèses, la note sera vite salée). Il écrira tous les actes à faire, le tarif pratiqué, ce que la Sécurité Sociale rembourse, ainsi que ce que la mutuelle dentaire rembourse si le patient en a déjà une. Sur le devis dentaire on comprend alors vite qu’une grande partie des soins ne sont pas couverts par la Sécurité Sociale (surtout les soins importants, et donc chers d’office), et c’est là que la mutuelle dentaire entre en jeu et paie les frais restant normalement à la charge du patient !

Mutuelle et remboursement dentaire

Homme satisfait de sa mutuelle dentaire

Soyez comme lui, aucune inquiétude pour ses dents avec une des meilleures mutuelles dentaires

Les mutuelles dentaires constituent donc le meilleur moyen de limiter ses propres frais dentaires. A l’aide d’une bonne mutuelle dentaire, il est possible de se faire rembourser la totalité de ses soins complémentaires (caries, détartrages, dévitalisations …). La Sécurité Sociale remboursera dans un premier temps les frais à 70% du tarif conventionné, puis la mutuelle donnera lieu a un remboursement secondaire en fonction du contrat. Au final, le dentiste ne coûtera plus grand chose. Plus besoin d’avoir peur de mettre la main à la poche car avec une bonne mutuelle dentaire, l’adhérent peut faire des visites régulières à petit prix et limiter les risques de grands problème buccodentaires nécessitant des prothèses.

L’autre avantage de la mutuelle dentaire se situe au niveau des prothèses dentaires (couronne et bridge pour ne citer que les prothèses les plus fréquentes). Si le patient a besoin de faire poser une couronne par exemple (le prix de la couronne oscille entre 500 et 1500€ dans certains cabinets) il faut savoir que la Sécurité Sociale ne rembourse strictement rien sur certaines prothèses dentaires et très peu sur d’autres alors que leurs prix sont extrêmement élevés. Si l’adhérent prend une mutuelle dentaire qui correspond à ses besoins, il pourra néanmoins pallier à ce faible remboursement dentaire de la Sécurité Sociale et s’en sortir avec des frais minimes. La mutuelle prendra en charge une grande partie des frais dentaires qui sont normalement à la charge du patient.

Pour se faire rembourser, il y a deux types de mutuelles, les remboursements dentaires donnant le droit à un montant annuel fixe pour les actes dentaires (conseillé pour un ou deux gros soins dans l’année) et/ou les remboursements dentaires en pourcentage de remboursement de la Sécurité Sociale (conseillé pour une multitude de petits et grands soins, incluant les prothèses).

Choisissez donc la meilleurs mutuelle dentaire correspondant à vos besoins !

Remboursement dentaire et avantages

Le saviez-vous? Toutes les entreprises françaises devront proposer à leurs salariés une complémentaire santé collective au plus tard le 1er janvier 2016. Cette mutuelle entreprise doit être prise en charge au moins à 50% par l’employeur, le reste est assumé par le salarié. Elle doit couvrir au minimum différents soins : la totalité du forfait journalier, l’intégralité du ticket modérateur restant à la charge de l’assuré pour les consultations et actes remboursables par la Sécurité sociale, les frais d’optique, selon un certain nombre de planchers, ainsi que la prise en charge au minimum à 125% de la base de remboursement pour les prothèses et l’orthodontie. Si vous n’êtes pas satisfait des garanties offertes par votre complémentaire santé collective, il vous est toujours possible d’opter pour une sur-complémentaire santé.

Remboursement dentaire et délai de carence

On pense souvent pouvoir attendre et prendre une mutuelle dentaire au moment opportun, c’est-à-dire quand les douleurs apparaissent ou quand le dentiste nous présente le devis. Il faut néanmoins savoir que beaucoup de mutuelles utilisent un délai de carence, c’est-à-dire un lapse de temps durant lequel les frais dentaires ne sont pas couverts par la mutuelle (généralement quelques mois après y avoir souscrit), et là, le patient se retrouve face au mur avec des douleurs aux dents. Il existe cependant des mutuelles dentaires sans ce délai, il faut généralement passer par un comparateur pour cela.

Pour échapper aux délais de carence, des mutuelles et assurez un remboursement dentaire au moment opportun, il existe deux solutions :

  • Souscrire à une mutuelle dentaire dans le cas éventuel où il y a un besoin de soins dans un avenir plus ou moins lointain. En n’ayant aucun problème pendant un certain moment, il sera parfois même possible de renégocier avec l’assureur pour être mieux remboursé le jour où il y aura un besoin ou alors possible de faire baisser vos cotisations mensuelles.
  • Négocier son délai de carence lorsqu’on souscrit à une mutuelle dentaire. Essayez, dans la mesure du possible, de faire jouer la concurrence, de nombreux avantages sont à portée de main.

Soyez donc prudents. Une mutuelle dentaire peut éviter bien des maux, que ceux-ci soient physiques ou pécuniaires mais le délai sans remboursement optimum pourrait tout de même mettre des bâtons dans les roues. Se renseigner sur son passé dentaire permet de savoir si l’on a des risques importants d’avoir besoin d’une prothèse voire plusieurs prothèses dentaires dans les mois à venir, auxquels cas une mutuelle sans délai serait plus appropriée..

Tiers-payant, un remboursement dentaire immédiat!

Si vous êtes un peu juste niveau argent, il faut savoir que certaines mutuelles dentaires proposent le tiers-payant. Cela signifie que vous pouvez aller chez votre dentiste, faire faire vos soins, voire des prothèses, et n’aurez que le ticket modérateur à payer, c’est-à-dire ce qui est à votre charge. Le dentiste fait donc les calculs: qu’est-ce qui vous est remboursé par la Sécurité Sociale, qu’est-ce qui vous est remboursé par votre mutuelle dentaire. Les frais dentaires à votre charge seront alors très bas puisque vous ne payerez que le reste. Autant dire qu’avec une bonne mutuelle, vous n’aurez que très peu d’argent à sortir de votre poche. Une excellente mutuelle ne donne pas de remboursement dentaire, elle paie directement pour ses membres!

Comparateur gratuit et sans engagement 

Informations et conseils

Remboursement dentaire
5 (100%) 3 votes