Prothèses dentaires 

Lorsqu'une dent est abîmée, il n'y a parfois plus d'autres choix que d'avoir recours à une prothèse dentaire. Elle permet de remplacer la dent et de pouvoir continuer à vivre normalement. Dentaire Mutuelle vous aide à trouver l'offre adaptée à votre dentition.

Prothèses dentaires 

Lorsqu'une dent est abîmée, il n'y a parfois plus d'autres choix que d'avoir recours à une prothèse dentaire. Elle permet de remplacer la dent et de pouvoir continuer à vivre normalement. Dentaire Mutuelle vous aide à trouver l'offre adaptée à votre dentition.

Qu'est-ce qu'une prothèse dentaire

Combien coûte une prothèse dentaire ? Qu’appelle-t-on « prothèse dentaire » ? Ce sont sans doute les questions que vous vous posez et auxquelles Dentaire Mutuelle va répondre. Une prothèse dentaire doit remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Il existe deux sortes de prothèses : la prothèse dentaire fixe (couronne dentaire, bridge dentaire) et la prothèse dentaire amovible (dentier amovible). Les prothèses dentaires traitent aussi de l’orthodontie. Le tarif des prothèses dentaires est souvent élevé et possède de nombreuses qualités comme le confort de mastication, l’aspect naturel et la durabilité.

Dent
Dentiste fabricant une prothèse dentaire
Dentiste fabricant une prothèse dentaire
Dent

Couronne dentaire

Une couronne dentaire est la reproduction d’une dent qui va se poser sur la partie extérieure de la dent abîmée comme un chapeau le ferait sur une tête. Si elle a une fonction esthétique, elle a également le rôle de protéger et d’éviter la dégradation de la dent abîmée, ainsi que d’apporter du confort lors de la mastication.

Dans quels cas peut-on avoir recours à une couronne dentaire ?

Pour poser une couronne dentaire, il y a une condition sine qua non : il faut que la dent ait été sauvée et que la racine soit encore présente. Cela peut arriver dans les cas de figure suivants :

  • Traitement de canal : cela peut faire suite à une carie

  • Obturation d’une dent

  • Dent cassée, décolorée, délabrée, de forme inadéquate ou désalignée

Dent

Traitement de la couronne dentaire

Si la couronne dentaire est une opération de routine et qu’elle est réalisée directement dans le cabinet du dentiste, elle se fait néanmoins en plusieurs étapes :

1. Couronne dentaire naturelle endommagée
2. Préparation de la dent
3. La dent peut maintenant prendre la couronne de remplacement
4. Couronne de remplacement cimentée sur la dent remodelée

Les différents types de couronne dentaire

Il est possible de choisir l’apparence et la matière de la couronne dentaire :

Couronne en résine composite

Ce sont les couronnes provisoires qui vont protéger la dent en attendant la pose de la couronne définitive. Poreuse, les microbes ont tendance à passer au travers.

Couronne métallique

Son coût est plus modeste, mais elle est la moins esthétique des couronnes. Elle est généralement utilisée pour les dents du fond, comme les molaires et prémolaires. La teinte est variable en fonction du métal utilisé (avec ou sans or, nickel / chrome).

Couronne céramo-métallique

L’intérieur de la couronne est en métal quand l’extérieur est en céramique. Cela permet d’avoir un aspect esthétique naturel et la solidité de l’armature en métal.

Couronne céramique-zircone

L’armature est en zircone, matière très blanche proche de l’aspect naturel de la dent.

Couronne céramo-céramique

C’est la couronne qui combine qualité et esthétisme. En effet, son armature en céramique est très résistance grâce à un procédé de conception très évolué. Son aspect est naturel. C’est aussi la couronne la plus onéreuse de ce classement.

Combien coûte une couronne dentaire ?

La pose d’une couronne dentaire est indolore, ne nécessite que peu de manipulation et est esthétique. Elle a néanmoins un coût. Cet aspect n’est pas à ignorer. Le prix d’une couronne dentaire varie entre 350 € (métallique) à 1 500 € (céramique). Trouvez une bonne mutuelle pour couvrir vos dépenses grâce à l'aide de nos experts.

Bridge dentaire

Qu’est-ce qu’un bridge dentaire ? Tout d’abord, le mot « bridge » vient de l’anglais et signifie « pont ». C’est une prothèse de deux ou trois dents qui s’appuie sur des dents piliers pour remplacer une dent ou deux dents manquante(s). Bien sûr, il est possible de remplacer 3 dents manquantes. Cette technique nécessite la lésion de deux dents piliers pour poser le bridge.

Les différents types de bridges dentaires

Tout comme pour la couronne dentaire, il est possible de choisir le type de bridge à poser. Les assureurs proposent des prises en charge différentes, renseignez-vous.

  • Bridge métallique : utilisé pour les dents extérieures

  • Bridge céramo-métallique : armature en métal et contour en céramique

  • Bridge céramo-céramique : entièrement en céramique

  • Pose de bridge sur implant : s’il n’y a pas de dents piliers, alors il faudra poser des implants pour fixer le bridge

Dent

Pose d'un bridge dentaire

Il est hélas nécessaire de sacrifier deux dents parfois en bonne santé pour remplacer une dent manquante. Cela passera par une dévitalisation des dents piliers, une opération irréversible. Il est possible cependant de passer par un bridge collé à ailettes métalliques (les ailettes sont collées sur la surface).

De plus, il est important de savoir que le bridge peut provoquer un risque de déchaussement plus élevé qu’avec un implant, dû à l’os qui se rétracte par manque de stimulation. Voici les étapes de la pose d'un bridge dentaire :

1. Une dent manque dans la gencive
2. Préparation des deux dents saines de chaque coté pour préparer le pose du bridge
3. Réalisation de l'emprunte dentaire à l'aide d'une pâte
4. Pose du bridge dentaire
Prix d’un bridge dentaire complet

Un bridge dentaire est très mal remboursé par la Sécurité Sociale, bien que son prix soit inférieur à celui d’un implant. Le prix d’un bridge dentaire complet peut atteindre des sommes astronomiques, sans que la Sécurité Sociale ne rembourse la totalité des frais.

Profitez de l'aide de nos experts
et obtenez un devis gratuit.

Vous allez aimer votre dentiste !

Inlay et Onlay

Ces deux nouvelles prothèses dentaires servent à remplacer les plombages qui étaient encore utilisés il y a une dizaine d’années. Depuis, les soins dentaires ont évolué et les plus petits soins peuvent être traités par des mini-prothèses dentaires qui seront alors invisibles pour le commun des mortels : soins dentaires Inlay / Onlay. Il est important de demander un devis avant de procéder à l'opération et de se renseigner sur les remboursements de la mutuelle.

Dent

Pose de l'Inlay / Onlay

Lors de la première séance, le dentiste réalise les étapes suivantes :

  • 1ère étape : le dentiste constate les dégâts et soigne le problème en surface

  • 2ème étape : il soigne par exemple la carie, met un pansement sur la fissure,  etc.

  • 3ème étape : il fait les empreintes pour l’Inlay / Onlay si vous êtes d’accord avec le devis qu’il vous a fait signer au préalable

Lors de la deuxième séance quelques jours plus tard, le dentiste vérifie qu’aucune carie ne se soit développée mais aussi que la fissure ne se soit pas agrandie. Il pose alors la prothèse inlay / onlay faite par le prothésiste en quelques minutes et les soins sont finis.

Inlay

Inlay: revêtement artificiel coulé dans la dent afin de l'obturer

L’inlay dentaire, comme son préfixe « in » en anglais l’indique et signifie « dedans », est une prothèse qui va directement reconstruire une partie interne d’une dent. L’inlay est bien plus avantageux que le plombage puisqu’il est fait directement par un prothésiste en fonction de la mâchoire du patient.

Onlay

Onlay: revêtement artificiel qui recouvre la dent pour la protéger

L’onlay dentaire, avec son préfixe anglais « on » signifiant « sur », vient se superposer directement sur la dent pour la protéger. Comme pour l’inlay dentaire, l’onlay vient aider à reconstruire une dent qui a eu souffert de problèmes d’hygiène buccodentaire, de caries ou de fissures en surface.

Matériaux utilisés pour un Onlay Core

  • Métal : visible

  • Or : résistance et durabilité (20 ans)

  • Résine composite : durée de vie limitée

  • Zircone : ne contient aucun élément métallique, de couleur proche de celle des dents, est durable, esthétique et résistant

  • Céramique : aspect naturel

Coût de l'Inlay / Onlay

Le prix dépend du type d’Inlay / Onlay, mais en général le tarif tourne en moyenne autour de 200 € - 500 €. Le prix de cette prothèse est donc assez onéreux, bien qu’elle-même soit durable, résistante, esthétique et confortable. La Sécu ne rembourse pourtant que 85,78 € à 100,83 €.

Orthodontie

L’orthodontie est une correction de l’arcade dentaire. Elle doit donc aligner et redresser les dents. Pour la correction des mauvaises postures des mâchoires, on parle d’orthopédie dento-faciale. La racine du mot signifie « ortho » droit et « donthos » dent. Il est recommandé de commencer l’orthodontie dans l’enfance, car elle est alors mieux remboursée par la Sécurité Sociale. Le traitement se fait chez un dentiste orthopédiste ou chez un orthopédiste. Tous les dentistes ne maîtrisent pas cette spécialité.

Dent

Pose et traitement d’un appareil dentaire adulte ou enfant

1. Nettoyage des dents et pose d'un gel pour faciliter l'adhérence des bagues aux dents
2. Pose des bagues à l'aide d'une colle ou d'une résine
3. Mise en place du fil dentaire

Il est possible de porter un appareil amovible. L'appareil dentaire transparent est néanmoins plus onéreux, bien que plus esthétique.

Dent

Orthodontie enfant

L’orthodontie pour enfant ou des moins de 16 ans est mieux remboursée par la Sécu et a plus de chance de fonctionner.  En effet, à la fin de la croissance, vers 7 ans, les mâchoires restent malléables. Il est recommandé de faire une visite de contrôle afin de commencer un traitement d’orthodontie. Il n’est pas nécessaire que toutes les dents de lait soient tombées.

La croissance des adolescents prend fin vers 15 ans environ pour les filles et 17 ans pour les garçons : c’est la raison pour laquelle l’Assurance Maladie rembourse les frais d’orthodontie avant 16 ans. Pour profiter d’un remboursement de l’orthodontie de votre enfant de moins de 16 ans, vous devez obtenir l’autorisation de la Caisse d’Assurance Maladie.

L’orthodontie pour enfant ou des moins de 16 ans est mieux remboursée par la Sécu et a plus de chance de fonctionner.  En effet, à la fin de la croissance, vers 7 ans, les mâchoires restent malléables. Il est recommandé de faire une visite de contrôle afin de commencer un traitement d’orthodontie. Il n’est pas nécessaire que toutes les dents de lait soient tombées.

La croissance des adolescents prend fin vers 15 ans environ pour les filles et 17 ans pour les garçons : c’est la raison pour laquelle l’Assurance Maladie rembourse les frais d’orthodontie avant 16 ans. Pour profiter d’un remboursement de l’orthodontie de votre enfant de moins de 16 ans, vous devez obtenir l’autorisation de la Caisse d’Assurance Maladie.

Orthodontie adulte

À partir de 20 ans, l’orthodontie ne sera pas bien remboursée par la Sécurité Sociale. Les coûts pour un semestre de traitement varient entre 600 € et 1 200 € pour des bagues (visibles). Le traitement avec les bagues est le moins onéreux et le plus efficace. En fonction du bilan fait par votre orthodontiste, le traitement dure environ 2 ans.

Avantages de l'orthodontie

Fonctionnelle avant d’être esthétique, l’orthodontie permet d’éviter des problèmes bucco-dentaires comme les caries, le déchaussement et l’apparition de tartre.

Coût de l’orthodontie de l’adulte

Combien coûte un appareil dentaire ? C’est sans doute la question qui revient le plus souvent. La pose d’un appareil dentaire adulte et son suivi engendrent des frais importants auxquels une mutuelle orthodontie adulte peut palier.

Implant dentaire

Un implant dentaire est une racine artificielle dentaire en titane placée quand la racine naturelle n’a pas pu être sauvée. En forme de vis, elle va servir de base à la pose d’une couronne. Il existe deux types d’implants :

  • Endostéal : il est implanté directement dans la mâchoire et maintient une ou plusieurs dents en place

  • Subpériostéal : cet implant est une base métallique posée sur la mâchoire sous les gencives. Il est moins courant que l’endostéal.

Avantages de l'implant dentaire

Non douloureux et esthétique, l’implant dentaire se présente comme une alternative au bridge ou au dentier. Un implant dentaire conserve le capital osseux et ne nécessite pas le sacrifice de dents piliers en bonne santé. Les dents restent intactes. Le taux de réussite d’un implant est très élevé, seul un os fragile peut provoquer un rejet. Le grand avantage de l’implant dentaire est de vous donner une sensation de confort lors de la mastication et de l’élocution.

Traitement et pose de l'implant dentaire

Indolore, la pose d’un implant dentaire est réalisée par un chirurgien-dentiste sous anesthésie locale. Il est possible de ressentir quelques douleurs car les gencives peuvent être encore gonflées. Pendant les deux semaines suivant l’opération, il est important de modifier son alimentation en privilégiant des liquides. Un temps de cicatrisation est à prévoir. La pose de l'implant dentaire se fait en plusieurs étapes :

1. Le dentsite perce un trou dans l'os de la mâchoir et y place l'implant en forme de vis
2. L'implant dentaire et l'os fusionnent
3. La mise en place du pilier dentaire se fait sur l'implant dentaire
4. Une couronne en céramique sera posée et remplacera la dent réelle

Le coût de l'implant dentaire

Le grand désavantage de l’implant dentaire est son prix élevé, même s’il est plus durable que le bridge. La procédure est plus longue pour l’implant que pour la pose d’un bridge, car elle nécessite plusieurs rendez-vous, une période plus longue due à la cicatrisation de la gencive et une hygiène bucco-dentaire irréprochable pendant les premières semaines. Le prix de l’implant dentaire est estimé à 2 500 € en moyenne. Il comprend :

  • La couronne : 1 000 €

  • Implant dentaire : 1 000 €

  • Pilier surimplant : 300 - 500 € (jonction entre les deux)

Le prix de l’implant dentaire est le résultat de matériel de qualité et de la formation d’un chirurgien-dentiste qui doit pratiquer une petite intervention de chirurgie. Il existe un implant dentaire pas cher, celui de moindre qualité dont on ne peut garantir la durabilité et la résistance. La Sécurité Sociale ne rembourse pas du tout les implants dentaires.

Vous n'avez plus peur du dentiste ?

Profitez de l'aide de nos experts
et obtenez un devis gratuit.

Soyer fier de votre sourire !