Les soins dentaires remboursés : la Sécurité sociale vs la mutuelle

les soins dentaires remboursés

La Sécurité sociale ne rembourse pas tous les soins dentaires. Un remboursement intégral n’est jamais possible. C’est pourquoi il existe des complémentaires santé spécifiques, telle qu’une mutuelle dentaire. En effet, les soins dentaires peuvent se révéler très onéreux selon les traitements nécessaires. Quels sont les soins dentaires remboursés par la Sécurité sociale ?

Une complémentaire santé peut s’avérer très importante en fonction de ses besoins et/ou problèmes dentaires. Des imprévus, comme par exemple des dents cassées à la suite d’une chute à vélo, ne sont pas non plus à négliger. Pour faire face à des situations financières critiques, les remboursements en soins et hospitalisation effectués par la Sécurité sociale ne suffisent. Découvrez tout sur les soins dentaires remboursés.

Les soins dentaires remboursés par la Sécurité sociale

La Sécurité sociale rembourse à hauteur de 70% du tarif conventionnel les soins dentaires dits « courants », c’est-à-dire les soins relatifs au traitement de caries, de racines, les extractions de dents et les détartrages. L’orthodontie est prise en charge pour les enfants et adolescents de moins de 16 ans. Au-delà de cet âge, la Sécurité sociale ne rembourse plus les frais du traitement. Le remboursement des soins de parodontologie est limité aux 4 premiers traitements, ensuite les frais sont à la charge du patient.

Les prothèses dentaires sont remboursées également à hauteur de 70% du tarif conventionnel uniquement si elles figurent dans la liste des prestations remboursables par l’Assurance Maladie. Les implants eux ne sont jamais pris en charge.

Les soins dentaires remboursés par une mutuelle dentaire

La mutuelle dentaire permet de compléter la partie des soins non remboursés ou les soins en général non pris en charge par la Sécurité sociale. Il existe plusieurs formules de mutuelle dentaire. Cela facilite des remboursements de soins adaptés au cas par cas. Par exemple tout le monde ne nécessite pas d’implants. L’orthodontie est aussi une situation particulière. Certaines mutuelles proposent des remboursements forfaitaires.

Il est important de savoir que la mutuelle dentaire complète le remboursement des frais par la Sécurité sociale à hauteur du tarif conventionnel, non à hauteur du prix des soins en soi. Voici un exemple concret :

Une couronne dentaire est facturée 600€.

  • Le tarif conventionnel (TC) d’une couronne est de 107,50€
  • la Sécurité sociale prend en charge 70% du TC, c’est-à-dire qu’elle remboursera 75,25€
  • le forfait de la mutuelle choisie rembourse à hauteur de 300% du TC, ce qui veut dire qu’elle remboursera 322,50€ (3 x 107,50)

Au total le remboursement de la couronne dentaire s’élèvera à 397,75€ (75,25 + 322,50), laissant à la charge du patient le reste du coût, à savoir 202,25€.

Lors de la souscription de la mutuelle il faut faire attention aux termes employés. Certaines mutuelles proposent en effet de rembourser les frais à hauteur du TC, d’autres à hauteur du remboursement de la Sécurité sociale. La seconde option est moins avantageuse pour le consommateur. De plus, les délais de remboursement et les cotisations varient selon les mutuelles. Bien se renseigner et comparer les soins dentaires remboursés avant de contracter une mutuelle est le meilleur des conseils !

Les soins dentaires remboursés : la Sécurité sociale vs la mutuelle
5 (100%) 2 votes